Flippant ! Comment le conseiller stratégique de Trump voit le monde.

Vraiment très space ! Le futur conseiller stratégique de la Maison-Blanche a exposé sa vision du monde lors d’une conférence au Vatican en 2014. Pour Stephen Bannon, le racisme se «dilue» dans l’extrême droite et Vladimir Poutine n’est pas si infréquentable.

À l’été 2014, au Vatican, JSF News a assisté à une conférence sur la pauvreté organisée par le Dignitatis Humanae Institute (une ONG catholique liée aux factions les plus conservatrices de l’Église catholique). Nous préparions alors un reportage sur la montée de la droite religieuse en Europe. Au cours de la conférence, une série de questions-réponses de 50 minutes livrée via Skype par un Américain dont on parlait peu à l’époque, Stephen Bannon, avait attiré notre attention. Dans une petite salle d’un palace en marbre du Vatican, voici comment il décrivait sa vision du monde.

Bien longtemps avant que la victoire du Brexit ou de Trump ne semble possible, Steve Bannon déclarait qu’il existait un «mouvement mondial du Tea Party» et faisait l’éloge de l’extrême droite européenne comme UKIP au Royaume-Uni et le Front national en France. Voici les grandes lignes de ses déclarations ce jour-là.

Pour Bannon, nous sommes les enfants d’un siècle de barbarie déclenché par la Première Guerre mondiale. Selon lui, nous sommes sortis de cette barbarie non seulement grâce à l’héroïsme des résistants européens et des soldats américains, dans une bataille qui «opposait l’Occident judéo-chrétien et les athées», mais surtout grâce à une forme de «capitalisme éclairé» qui aurait permis de soutenir «l’Union soviétique, l’Angleterre, les États-Unis pour finir par reconquérir l’Europe continentale et faire battre en retraite un empire barbare en Extrême-Orient.»

«Je crois que nous avons dévié dans les années qui ont suivi la chute de l’Union soviétique, et c’est selon moi, je le crois vraiment, une crise de notre Église, une crise de notre foi, une crise de l’Occident, une crise du capitalisme.»




Likez cet article sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter



Ce site n’est pas destiné ou apte à remplacer, compléter ou démentir les conseils, examens, traitements, diagnostics, etc. des médecins, pharmaciens, psychothérapeutes et/ou tout autre professionnel de santé.
conseiller stratégique trump tower trump président monde world extrême droite vatican Stephen Bannon usa américa